simulation-deuxieme-rachat-credit-proprietaire-ficp

FICP et deuxième rachat de crédit vont peser lourd dans la balance même pour un propriétaire !

Autres articles sur ce sujet :

Pour un propriétaire fiché FICP, la possibilité qu’il puisse jouir d’un rachat de crédits est un véritable soulagement. Ainsi, il pourra s’acquitter de l’ensemble de ses dettes auprès d’une seule institution, sur une période plus ou moins avantageuse. Cependant, il arrive que le propriétaire n’arrive toujours pas à sortir de sa situation de surendettement, ce qui complique son quotidien. L’idéal pour lui serait d’obtenir un deuxième rachat de crédits, plus avantageux, qui lui permettrait de dégager plus de trésoreries pour faire face à ses impératifs. Le but de cet article est de mettre en lumière les différents aspects, de la simulation d’une deuxième restructuration de crédits pour propriétaires FICP.

Qu’entend-on par un deuxième rachat de crédit??

Le propriétaire dans le but de payer ses mensualités de prêts chez les différentes institutions financières est tenu de procéder à une consolidation de crédits. Parfois, il n’arrive toujours pas à sortir du gouffre et opte donc pour un deuxième rachat de crédits. Ainsi, le deuxième rachat de crédits se définit simplement comme une opération visant à reprendre un précédent rachat et les éventuels crédits qu’aurait contractés l’intéressé.

À la suite de cette explication, il est clair que l’intérêt de cette opération est d’obtenir de meilleures conditions. Ainsi, la procédure d’un deuxième rachat de crédit est enclenchée pour les mêmes motifs que le premier. Une étude statistique montre que près de la moitié des demandes de restructuration sont en réalité une deuxième restructuration de crédits. Cet état de choses est dû à plusieurs facteurs, par exemple pour une faible trésorerie dégagée après le premier rachat.

Qu’implique un deuxième rachat de crédits pour propriétaire FICP??

Pour le propriétaire d’un bien immeuble, le fichage à la banque de France intervient, lors du manquement du deuxième paiement de la mensualité d’un crédit. Il est donc inscrit sur le fichier des incidents des paiements de crédits (FICP). Peu importe la raison de ce retard, cette sanction mise en place compromet les chances pour ce dernier de jouir d’un nouveau crédit. À cet effet, la seule solution est le rachat de crédit?; cette opération est la plus adaptée à la difficulté que ressent le propriétaire.

Toutefois, il arrive que le propriétaire malgré cette alternative n’arrive pas à voir le bout du tunnel. Il se retrouve encore dans une situation de difficulté financière, et n’arrive plus à honorer ses engagements auprès de sa banque. Heureusement pour lui, le regroupement de prêts est une solution qui peut être répétée maintes fois, du moins en théorie. Un deuxième rachat de crédits pour propriétaires fichés FICP est donc possible, mais à certaines conditions strictes. Dans tous les cas, il est plus facile pour un propriétaire de bénéficier d’un deuxième rachat, car il est en mesure d’apporter une solide garantie. Il s’agit de l’hypothèque de son bien immeuble.

Comment fait un propriétaire FICP pour bénéficier d’un deuxième rachat de crédits??

Le fait pour un propriétaire d’être fiché FICP ne compromet pas ses chances de procéder à un rachat de crédit. Bien au contraire, s’il dispose d’un bien immobilier d’une valeur conséquente, son dossier aura plus de poids auprès des institutions financières. Ainsi, un propriétaire ayant déjà bénéficié d’un rachat de crédits peut en faire à nouveau la demande et en bénéficier plus facilement. Dans le cas d’un propriétaire ayant obtenu un crédit hypothécaire, le deuxième rachat se fera avec un montant plus conséquent. Ceci est possible lorsque le ratio hypothécaire est avantageux pour ce dernier.

Étant donné que le deuxième rachat de crédits n’est qu’un rachat de crédits, il répond pratiquement aux mêmes règles. Cependant, il existe encore d’autres conditions pour un propriétaire fiché FICP de bénéficier d’un second rachat de crédits. Au nombre de ces conditions, on distingue :

  • Le délai qui sépare le premier et le second rachat de crédits. En temps normal, il est conseillé de laisser passer 12 mois entre les deux demandes. Bien sûr, il existe des exceptions à ce délai?;
  • Grâce au second rachat de crédits, le propriétaire FICP ne peut rassembler qu’un nombre raisonnable de crédits. Un deuxième rachat qui prend en compte plus de 4 crédits différents peut se voir bloquer?;
  • Un seuil est fixé pour le nouveau rachat et la demande ne doit pas dépasser ce montant?;
  • Il est impératif que le nouveau dossier de rachat de crédits ne comporte aucun rejet sur les prélèvements de prêts?;
  • Pour que le second rachat de crédits soit un succès, il faut que le ratio hypothécaire soit revu à la baisse

Comment simuler un deuxième rachat de crédits pour propriétaire FICP??

Avant toute chose, il est important de déterminer les motifs d’un deuxième rachat de crédit, et s’il s’agit d’une raison valable. Ainsi, plusieurs raisons obligent les propriétaires FICP à procéder à une nouvelle demande de consolidation de crédits. Parmi ces nombreuses raisons, en voici quelques-unes :

  • Les limites occasionnées par le premier rachat en ce qui concerne la trésorerie supplémentaire qui est insuffisante.
  • Le premier rachat de crédits n’a pas pris en compte tous les différents crédits, ainsi un deuxième rachat peut être demandé pour tenir compte cette fois-ci de tous les prêts.
  • Lors de la signature d’un rachat de crédits, il est possible que le courtier ait oublié de mentionner certains frais pourtant importants…

Après avoir fait le point sur le motif qui conduit le propriétaire FICP à faire la demande d’un nouveau rachat de crédits, ce dernier doit se renseigner auprès des organismes compétents. Il peut s’agir de sa banque ou d’une autre institution financière qui pratique cette opération. Après comparaison des différentes offres, il monte son dossier et il le soumet à l’établissement bancaire.

Toutefois, il n’est pas obligatoire pour l’intéressé de se rendre dans les agences pour récolter les simulations. Il s’agit de tableaux qui retracent les différents paramètres autour du rachat de crédit, ainsi que les nouvelles mensualités à verser. Le propriétaire FICP peut se procurer les simulations en ligne après avoir renseigné les informations demandées. Néanmoins, le fait de demander ce document n’engage le client en rien, il n’est donc pas tenu de signer avec la structure.

Par ailleurs, il existe aussi sur internet des plateformes totalement autonomes, qui ne dépendent d’aucune structure financière. Elles viennent faire une comparaison des différentes offres faites par les banques, et en fonction de vos informations personnelles, une simulation est faite.

Call Now Button