Rachat de crédit gros surendettement et propriétaire

Le surendettement au « coin… du compte en banque » !

Les crédits conso peuvent s’amortir jusquà 12, et même 15 ans pour les propriétaires, mais c’est surtout le prêt immobilier qui couvre une longue période jusqu’à 30 et même 35 ans. Il peut se passer de nombreux accidents de la vie sur cette période de remboursement, comme la perte d’emploi, la naissance d’un enfant, la baisse des revenus et du pouvoir d’achat, le divorce et même d’autres événements plus rares qui peuvent survenir. 

Il n’est donc pas anormal que l’on puisse se trouver en incapacité de régler ses mensualités, à ne pas pouvoir répondre à des besoins financiers incompressibles et c’est dans cette situation difficile que l’on parle de surendettement. Ce dernier est qualifié d’actif s’il est dû à des dépenses excessives et de passif s’il est dû à une baisse de revenus.

Lorsqu’il survient, les emprunteurs ne prenne pas la bonne décision et aggrave souvent la situation en empruntant encore pour faire face, il jongle avec ses comptes, mais cela ne peut pas durer longtemps et les contentieux entre les créanciers et le débiteur se déclarent et dégrade la situation. C’est avant d’en arriver à ce gros endettement devenus ingérables qu’il faut utiliser la solution du regroupement de crédits pour éviter un dossier à la BDF (Banque de France) et saisir une commission de surendettement.

Le rachat de crédits et ses avantages en cas de surendettement

Avant d’aborder les avantages de la méthode il est important régulièrement de faire un point pour :

  •  connaître l’étendue de ses dettes, leurs montants, leur durée restant à courir et le capital restant dû,

  •  son endettement réel par rapport à ses revenus présents et éventuellement futurs si la période est incertaine,

  •  se constituer une épargne de sécurité pour éviter une situation d’endettement important,

Ces trois points constituent à elles trois la règle d’une bonne gestion de son budget

Le rachat de crédits est un refinancement de prêts et dettes, ce sont des banques spécialisées en général qui maîtrisent cette opération financière et ce sont des Mandataires de Banques qui recueillent et constituent les dossiers de restructurations et les défendent devant les comités de banques.

Maintenant quels sont les avantages ?

Avant tout l’avantage principal c’est la réduction des mensualités globales grâce à un allongement de la durée d’amortissement et qui va permettre de retrouver une situation équilibrée dans son budget, ceci est la base de l’opération, à laquelle viennent se greffer des « options ».

En effet, à cette base on peut suivant sa situation, ses obligations, ses désirs orienter le rachat de crédits. Par exemple un rachat de crédit peut être orienté « investissement immobilier » ou autre, et si vous avez besoin d’un apport ou de baisser votre endettement pour faire un emprunt immobilier. Autre exemple d’option, dans le cadre d’une procédure de divorce, une soulte est à produire pour acheter la part de son ex-conjoint et conserver le bien commun. On peut multiplier les situations qui méritent de conclure un rachat de crédit permettant avec une trésorerie en plus de financer des travaux, acheter une voiture ou préparer le voyage de sa vie !

Les conditions requises pour un rachat de crédits en cas d’un important endettement

Il s’agit là de regroupement de crédits avant catastrophe ! 

Il est évident qu’il faudra détailler les causes de cet endettement, un endettement multiples par une série d’emprunts souscrit en peu de temps ne va pas être bien vu d’un comité de banque,

C’est par une lettre circonstanciée que le courtier va présenter ce dossier, son expérience et sa connaissance des critères d’acceptation des banques vont lui permettre de viser juste sans perte de temps ni échec démotivant.

Les étapes à suivre pour racheter un important endettement

1. La demande

En général, c’est après une demande auprès de sa propre banque qui  n’offre aucun résultat que l’on contacte un courtier ou une banque spécialisée au travers d’un formulaire de simulation et après un entretien téléphonique si le dossier présente un surendettement défavorable.

2. Le montage du dossier

Après une recevabilité le courtier vous demandera une liste complète de justificatifs et tant que le dossier n’est pas complet, il ne sera pas étudié ni soumis au comité d’une banque, Donc il est très important de fournir un dossier complet sans oublier les petits détails qui seront décelés si négatifs et qui influent sur la rapidité de la réponse, car il faut agir vite en cas de grosses difficultés.

3. Le délai de réflexion

Cette étape est très importante puisque la sécurité de l’emprunteur en dépend. La durée de réflexion est de 10 jours pour un rachat de crédits immobiliers et de 14 jours s’il s’agit d’un rachat de crédits à la consommation. Au cours de cette période, il est possible pour l’emprunteur de refuser l’offre de la banque si cela ne lui convient pas.

4. L’engagement de l’emprunteur

Si l’offre de la banque convient à l’emprunteur, il peut alors signer l’offre et la renvoyer à son créancier avec la possibilité d’utiliser la signature électronique.

Simulation gratuite pour votre rachat de tous vos crédits pour sortir d’un gros endettement ?

La simulation d’un rachat de crédit est gratuite, son étude et sa défense auprès d’un comité de banque aussi, l’offre de rachat de prêt entre les mains aussi, vous pouvez la refuser et la détruire il ne vous en coûtera rien ! Ce n’est que lorsque vous acceptez et retournez l’offre de crédit à la banque que vous êtes engagé,

Call Now Button