rachat-credit-proprietaire-ficp

Pourquoi ne pas enlever votre fichage immobilier avec un rachat de crédit ?

Autres articles sur ce sujet :

Dans de nombreuses situations, le rachat de crédits s’avère être une solution avantageuse. Aussi bien pour le locataire d’un logement que le propriétaire, cette opération financière favorise la mise en place de nouveaux projets. Cependant, le fait pour un propriétaire de contracter plusieurs prêts peut entrainer des difficultés de remboursement. À cet effet, il risque de voir apparaitre son nom sur le fichier des incidents de crédits aux particuliers (FICP). Cet aspect peut avoir de lourdes conséquences dans le cadre d’un rachat de crédits, qui d’ailleurs serait la solution idéale pour s’acquitter de toutes ses dettes. Il est donc bénéfique pour le propriétaire fiché FICP de s’enquérir des informations qui faciliteraient son rachat de crédit.

Quelle attitude adopter par un propriétaire fiché FICP??

D’entrée, il est important de souligner que le rachat de crédits pour un locataire ou une personne hébergée et fichée est impossible. Cette alternative n’est offerte que lorsque vous êtes propriétaire d’un bien immeuble et que vous êtes en mesure de fournir une garantie hypothécaire. Par contre, ce bien ne doit pas faire partie de ceux apparaissant sur le fichier des incidents de crédits aux particuliers (FICP).

Le fichier en question n’est accessible qu’aux structures d’octroi de crédits ainsi que les services financiers de la poste. Ceci a pour conséquence d’interdire à la personne concernée, l’accès au dossier. Néanmoins, il est en mesure de manifester au guichet de la banque de France, son droit d’accéder au fichier. Ainsi, les informations relatives lui seront communiquées de façon orale.

Le non-paiement de deux mensualités relatives à un contrat de prêt suffit à un propriétaire pour être fiché. Toutefois, un délai de 30 jours est accordé par la banque au propriétaire pour se mettre à jour. À défaut de le faire, un fichage sera effectué, et se prolongera sur une période de 5 années. Cette mesure est un réel handicap pour le bon déroulement du budget d’une famille. Elle entraine la suppression de certains services de base, pourtant vitaux au fonctionnement d’un ménage.

Par exemple, les autorisations de découvert bancaire sont supprimées. Bien heureusement pour le propriétaire, il existe une solution : le rachat crédit propriétaire FICP. Ce dernier lui permettra d’assainir ses finances et vivre décemment.

Le rachat de crédits, la solution idéale au fichage??

Le regroupement de prêts encore désigné par le terme rachat de crédits est une manœuvre financière assez prisée. Elle permet de contracter un nouveau prêt qui assure le paiement de l’ensemble des crédits pré contractés. Il arrive parfois d’en dégager un supplément qui permet d’effectuer d’autres réalisations.

C’est ainsi qu’elle est la solution la plus indiquée aux propriétaires en situation de fichage au FICP. Grâce au rachat de crédits, le client-propriétaire a la possibilité de faire une nouvelle négociation de son taux. Afin de lui permettre de s’adapter à son nouveau budget, le client demandera un taux à la baisse. Il ne s’agit pas du seul paramètre à aborder au cours de la négociation. Un prolongement de la durée de remboursement sera le deuxième objectif de cette alternative financière.

Sachant que le délai maximum de remboursement d’un rachat de crédits est de 25 ans, le contractant au regroupement de crédit n’aura plus à s’inquiéter. Un regroupement de prêts prend en compte différents types de crédits?; il peut s’agir d’un crédit immobilier, d’un crédit de consommation, des créances, des découverts, etc.

Comment fonctionne un rachat de crédits FICP??

Le rachat de crédits FICP répond aux mêmes principes de fonctionnement qu’un regroupement de prêts classique. Ainsi, tous les emprunts sont regroupés en un crédit unique. Il est aussi observé une réduction des montants mensuels à verser, notamment grâce à la diminution du taux et le prolongement de la durée. Cependant, nous observons certaines conditions particulières qui ne concernent que le rachat de crédits FICP.

  • Au moment de la demande du rachat de crédits, les chèques sans provision d’un montant supérieur à 2 500 euros ne sont plus autorisés?;
  • La condition fondamentale au bon déroulement de ce processus est que l’emprunteur soit propriétaire, car la propriété doit servir de garantie hypothécaire?;
  • Lorsque le bien à hypothéquer l’est déjà, on le transfère directement à la structure financière?;
  • Le choix porté sur les crédits, objets du regroupement, ne doit apparaitre chez plus de deux créanciers.

Il est impératif que toutes ces conditions soient valides, autrement la demande de rachat FICP ne sera pas validée par la structure de prêts. Par contre dès la validation du dossier de rachat FICP, le fichage de l’emprunteur est automatiquement levé. Une fois l’opération réalisée, le client dispose d’assez de fonds pour régler ses dettes et financer d’autres projets.

Comment s’y prendre pour réussir son rachat de crédits FICP??

Il est indispensable de se renseigner sur l’opération puis de comparer les différentes offres des structures financières dans le domaine. Les prestations d’un courtier peuvent s’avérer essentielles à l’obtention du meilleur rachat de crédits FICP propriétaire. En effet, plusieurs critères entrent en ligne de compte pour monter un tel dossier, l’avis d’un expert est important.

Le client dispose d’autres alternatives comme solliciter l’aide d’un organisme possédant le statut d’IOBSP, puis procéder à une simulation en ligne gratuite et sans aucun engagement. Ainsi en quelques clics, le futur contractant saura quelles sont les conditions dont il bénéficie en fonction de sa situation financière.

Après avoir effectué le choix de l’établissement de crédit, le dossier présenté par le client doit être bien ficelé. Il doit mettre toutes les chances de son côté, car les structures de prêts sont très pointilleuses à ce sujet. Avoir votre nom fiché au FICP ne veut pas dire que votre dossier est fragile. Une période difficile peut traduire une situation de non-paiement de ses mensualités, et les banquiers peuvent le comprendre.

Généralement, les agents de banques évaluent la capacité de remboursement des emprunteurs à travers l’élaboration d’un plan de remboursement. Ainsi, seront pris en compte dans ladite opération, les revenus, le nombre de crédits concernés, le taux d’intérêt, puis le reste à vivre. Dans ce cas, le taux d’endettement est supérieur à celui réclamé habituellement lors des demandes traditionnelles. Il ne faut tout de même pas se fier aux offres calculées sur la base du taux d’appel qui n’a aucun lien avec les paramètres de votre dossier.

Call Now Button