Mon rachat de crédit hypothécaire sur 30 ans

  • Le Petit Poucet du Crédit »
  • Rachat de crédits
  • »
  • Mon rachat de crédit hypothécaire sur 30 ans

RACHAT CREDIT : SIMULATION GRATUITE,
PROPOSITION DANS L'HEURE, SANS ENGAGEMENT. FORMULAIRE SECURISE.

Trois petites choses à savoir pour réussir son rachat de crédits !

1) Un rachat de crédits est un moyen de fusionner en un seul crédit :

  • Vos crédits (voiture, travaux, crédits à la consommation...)
  • Votre prêt immobilier.
  • Vos dettes dans les magasins et chez les commerçants.

2) Les avantages d'un rachat de crédits sont multiples :

  • Vous diminuez la mensualité globale de vos crédits.
  • Vous payez une seule mensualité à un seul interlocuteur pour l'ensemble de vos prêts.
  • Vous pouvez demander une trésorerie complémentaire.

3) Les rachats crédits sont proposés par des banques spécialisées. Vous pouvez les contacter par l'intermédiaire d'un courtier qui :

  • Vous guidera dans les démarches.
  • Montera et présentera votre dossier de rachat de crédits.
  • Comparera les taux entre les banques pour trouver le plus bas.

A noter que si la mensualité diminue, la durée du crédit s'allonge, ce qui fait que le coût global du crédit est finalement plus important.

Voilà, vous savez tout ! Vous pouvez maintenant démarrer votre demande de rachat de crédit au meilleur taux :

RACHAT CREDIT : SIMULATION GRATUITE,
PROPOSITION DANS L'HEURE, SANS ENGAGEMENT. FORMULAIRE SECURISE.

Autres articles sur ce sujet :

Le meilleur moyen pour un particulier de sortir d’une situation d’endettement est de souscrire un rachat de crédit. Ce faisant, il bénéficie de plusieurs avantages financiers tels que la réduction du taux d’intérêt et un rallongement de l’échéance de remboursement. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des banques n’hésitent pas à proposer à leurs clients des restructurations de dettes sur 30 ans ou plus encore. Devrait-on alors avoir peur de recourir à cette solution à long terme ?

Le rachat de crédit hypothécaire : de quoi s’agit-il en réalité ?

Le rachat de crédit est une solution très bénéfique pour les particuliers qui ont déjà plusieurs emprunts à leur actif. Dans les faits, cette alternative leur permet de regrouper l’ensemble de leurs prêts qu'il s'agisse d'un crédit immobilier, d'un crédit à la consommation ou d'un prêt personnel, en un seul et unique autre.

Ce faisant, ils n’auront qu’à s’adresser désormais à un seul organisme au lieu de plusieurs. De même, le montant mensuel qu’ils vont rembourser baissera, contrairement à la somme de ce qu’ils payaient pour chacune de leurs dettes. Autrement dit, cela paraît être la formule idéale pour leur permettre de rééquilibrer leur santé financière. Néanmoins, il est important de bien garder à l'esprit que si les mensualités baisses, la durée du prêt elle est étalée dans le temps. Ainsi,comme vous le dira votre courtier en crédit, le montant total sera plus élevé pour pouvoir avoir un budget moins serré au quotidien.

Cependant, le rachat de crédit hypothécaire est une option spécialement destinée aux emprunteurs propriétaires. La simple raison est qu’il nécessite la mise en hypothèque d’un bien pour servir de garantie. Dans ce cas, le contrat de crédit est signé devant un notaire pour mettre en place l'hypothèque sur le ou les biens hypothéqués.

Concrètement, les banques n’autorisent que les biens immeubles en guise de garantie pour un rachat de crédit hypothécaire. De ce fait, un particulier peut mettre en hypothèque sa résidence principale lors de ce type de rachat. S’il a plutôt à son actif une résidence secondaire, il a aussi la possibilité d’en faire usage.

Néanmoins, le bien qu’il aura à mettre en hypothèque devra avoir une valeur marchande supérieure ou égale au montant de l’emprunt. C’est d’ailleurs la deuxième condition que toute hypothèque doit remplir pour être valable.

Si le processus suit normalement son cours, l’emprunteur peut facilement entrer en possession de son crédit dans les plus brefs délais. Toutefois, il y a une préoccupation que beaucoup de particuliers soulèvent à propos de cette alternative.

Cela concerne, notamment, la durée de vie du rachat de crédit. Généralement, les banques proposent une solution à long terme, c’est-à-dire sur une durée de 30 ans ou plus. Vu qu’il s’agit d’une longue échéance, l’on peut se demander s’il faut y souscrire ou pas. En la matière, il est important de savoir qu’un regroupement de dettes sur 30 ans ou plus présente des avantages, mais aussi des inconvénients.

Rachat de crédit hypothécaire sur 30 ans : pourquoi y souscrire ?

Si les particuliers endettés se tournent de plus en plus vers le rachat de crédit, c’est surtout dans le but de réduire leur mensualité. Pour cela, il est nécessaire qu’ils souscrivent le prêt à un meilleur taux d’intérêt.

Ce faisant, ils auront plus de temps pour faire face au remboursement de l’emprunt sans, pour autant, affecter leur budget. Autrement dit, le principal avantage de cette solution est le prolongement de sa durée de vie.

Selon les banques, un particulier peut bénéficier d’un rachat de crédit hypothécaire sur 25 ans ou même 30 ans. En ce qui concerne ceux qui durent plus de 30 ans, c’est souvent l’apanage des structures financières spécialisées.

Alors, si les banques ont tendance à proposer cette option de financement, c’est certainement parce qu’elles estiment qu’elle sera très avantageuse pour leur client. En effet, comme on vient de le souligner plus haut, un rachat de crédit hypothécaire sur 30 ans permet au propriétaire de payer des mensualités moins élevées.

De cette manière, son pouvoir d’achat pourra considérablement augmenter sans qu’il ait à s’endetter de nouveau. Mieux, il a la possibilité de faire la demande d’une trésorerie supplémentaire, soit pour financer un projet ou un achat, soit pour d’autres raisons. De toutes les façons, cette dernière idée dépend des conditions que les organismes de prêts imposent à leurs clients.

Par ailleurs, la souscription d’un rachat de crédit hypothécaire s’avère très bénéfique pour un particulier, en ce sens qu’il lui permet d’éviter d’être fiché au FICP. Effectivement, si l’on prend en compte le fait que ses mensualités diminueront et qu’il bénéficiera d’un taux d’intérêt plus bas que d’habitude, alors il paraît clair qu’il n’aura plus assez de dépenses à faire à la fin de chaque mois.

Ainsi, il pourra gérer ses charges sans s’inquiéter de l’état de son budget. Puisque, lorsqu’il accumule trop de dettes, il risque d’avoir son nom inscrit sur le fichier de la banque de France ; alors que les emprunteurs qui se trouvent dans ce cas n’ont plus droit à certains privilèges. Il est alors difficile pour eux de contracter d’autres emprunts, et par conséquent, de sortir d’une situation d’endettement.

Les inconvénients d’un rachat de crédit hypothécaire sur 30 ans

Il est vrai que la souscription d’un rachat de crédit sur 30 ans est une solution plutôt avantageuse. Pourtant, il faut noter que cette durée est en relation directe avec le coût des intérêts.

Cela dit, plus la durée de remboursement est longue, plus le coût des intérêts s’explose. S’il faut se méfier d’un rachat de crédit hypothécaire sur 30 ans, c’est, en partie, pour cette raison. Alors, si un particulier souhaite payer moins d’intérêt lors de son emprunt, il va devoir contracter un prêt à court ou moyen terme.

C’est aussi à cet instant qu’intervient la recherche du meilleur taux d’intérêt. Ce pourcentage permet non seulement de payer une mensualité en fonction de son budget, mais aussi d’avoir une durée de remboursement la plus courte possible. Pour mieux réussir cette étape, on peut tout simplement faire une simulation en ligne.

En dehors du coût d’intérêt de l’emprunt qui sera élevé sur le long terme, il faut noter le cas de la revente contrainte. C’est une situation qu’on ne peut prévoir et qui peut donc subvenir à tout moment. Ainsi, lors d’un divorce ou d’une mutation, une revente peut s’imposer pour régler les problèmes de remboursement.

Cela dit, souscrire un rachat de crédit hypothécaire sur 30 ans peut avoir des conséquences financières plus importantes surtout pour un foyer. Cette situation sera encore plus compliquée si la revente a lieu à moins de 5 ans de la souscription du contrat.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il est conseillé de faire un apport lors de la signature du rachat de crédit hypothécaire sur 30 ans. Cela pourra réduire les charges pendant une revente éventuelle.


Le surendettement n'est pas une fatalité ! Le regroupement de crédits (crédit auto, prêt personnel, crédits en cours, plusieurs crédit...) est une solution efficace pour se sortir d'une situation financière difficile. Les frais de dossier sont généralement inclus dans les rachats de prêts. Démarrez rapidement votre simulation de rachat de crédit via notre comparateur et commencez rapidement la renégociation pour obtenir un nouveau crédit. Notez que si les mensualités sont plus petites, la durée du prêt est trallongé, au final le coût total (montant total) est supérieur à la somme des crédits.

logo cnil Credimedia

Vos informations ne seront utilisées que pour l'usage exclusif de Crédimedia, Mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance sous le n° ORIAS 08040514 (www.orias.fr). Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 4 Place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cédex 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site :
www.acpr.banque-france.fr.
« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager » « Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours suivant la signature de votre contrat pour renoncer à votre crédit. »

« La baisse de la mensualité entraîne l’allongement de la durée de remboursement. Elle doit s’apprécier par rapport à la durée restant à courir des prêts objets du regroupement.» Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.»

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en nous envoyant un mail à : confidentialite@credimedia.com

Le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous N° 1083712. A ce titre, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés").

Pour l'exercer, adressez-vous à :
CREDIMEDIA
Service Clients
235, avenue des Mouettes
06700 ST LAURENT DU VAR
reclamations@credimedia.com

Avis des utilisateurs sur Le Petit Poucet du Crédit Note moyenne : 9.3 sur 10 basés sur 389 avis vérifiés.
Informations et guides

Vous envoyez votre formulaire de demande de rachat de crédits

Informations et guides

Vous recevez une proposition gratuite et sans engagement

Informations et guides

Nous déposons votre dossier de demande en banque pour acceptation

Informations et guides

Vous signez votre crédit unique de substitution