rachat-credit-conso-travaux

Financer des travaux avec un rachat de crédit conso ? Rien de plus facile !

Il est souvent problématique quand on est face à de gros travaux de les financer. C’est notamment le cas lors de la rénovation de votre salle de bain, la construction d’une piscine ou encore l’agrandissement de cotre garage. Il vous vient alors à l’esprit mille et une questions  sur les options financières disponibles.

Devriez-vous souscrire un nouveau crédit afin de couvrir les dépenses ? Comment s’y prendre sans s’endetter de trop ?  Il existe une option qui est le rachat de crédits consommation. Vous aurez en lisant les prochaines lignes, toutes les explications nécessaires afin de vous engager sur un terrain sûr. 

Définition du rachat de crédits

Lorsque vous avez recours à un organisme prêteur pour qu’il rachète tous les emprunts que vous avez déjà contractés jusque-là, vous procédez ainsi à un rachat de crédits. Votre crédit immobilier, votre crédit auto, votre crédit consommation entre autres… tous, sont réunis en un seul et vous permet en tant qu’emprunteur, de solliciter un nouveau prêt afin de couvrir de nouveau projets, comme par exemple des travaux.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un rachat de crédits immobilier incluant le financement de travaux ? Quelles en sont les particularités ? Peut-on renégocier ou racheter le seul prêt immobilier avec rallonge ? Quels types de travaux peut-on couvrir après avoir contracté un rachat de crédits ? On vous dit tout !

Comment financer ses travaux grâce au rachat de crédits ?

Lorsque vous avez réussi à acheter ou construire votre maison, au fils des ans et des aléas, ce bien immobilier demande sans cesse des améliorations. Ces dernières sont tant en terme de confort de vie pour vous-même, qu’en termes d’équipements pour affronter la naissance des enfants ou leur passage à l’âge adulte. En tant que propriétaire, vous n’avez pas forcément les moyens de supporter ce type de travaux souvent de grande ampleur, comme c’est le cas pour des travaux de rénovation, de renouvellement des canalisations d’eaux, d’aménagement d’une nouvelle pièce, la construction d’une piscine ou autres.

En ajoutant les cas dans lesquels ces travaux se doivent d’être exécutés dans l’urgence, il y a forcément son lot de dépenses surprises et non planifiées. La première option qui vous vient à l’esprit est souvent d’aller chez un organisme prêteur ou dans une institution bancaire afin de demander un prêt à la consommation.  Cette option n’est pas toujours la bienvenue car, pas forcément judicieuse surtout si votre situation financière n’est pas des plus encourageantes.

Le « prêt travaux » est une dépense supplémentaire pour vous, ainsi que pour les organismes prêteurs qui doivent étudier votre profil avant de vous aider. La nouvelle échéance peut même avoir une influence sur votre taux d’endettement et le faire basculer bien au-delà du seuil de référence. Ainsi, il peut s’avérer très difficile de souscrire un crédit à la consommation. L’autre élément qui rend pénible le simple crédit à la consommation dans le dessein de financer des travaux, c’est le taux d’intérêt appliqué qui est bien plus haut que celui qui s’impose à vous. A titre d’exemple, on parlerait d’un prêt immobilier.

Une des options qui s’offre à vous comme solution, c’est d’utiliser votre crédit immobilier pour y intégrer la cagnotte réservée à vos travaux d’habitat. Pour ce faire, différentes options s’offrent à vous sans pour autant avoir toutes, les mêmes conséquences financières.  Vous pouvez effectuer un regroupement de crédits, renégocier les conditions de votre prêt immobilier avec l’organisme prêteur ou encore réaliser un rachat de crédits immobilier et travaux.

Les avantages du recours au rachat de crédits pour réaliser des travaux…

Procéder au rachat de ses crédits afin de financer ses travaux peut paraître bizarre à prime abord. Pourtant ses avantages sont nombreux pour l’emprunteur. Ce procédé lui permet  de :

  • souscrire un prêt à un meilleur taux qu’un prêt classique à la consommation,
  • lisser les dépenses de travaux sur une durée plus longue,
  • ne pas complexifier la gestion de votre budget toute chose qu’impose une échéance mensuelle supplémentaire de crédit.

Vous avez aussi la possibilité d’alléger les charges du ménage en comparaison à un « prêt travaux » seul et enfin, respecter les normes d’endettement avec la possibilité de garder une marge dans l’optique de souscrire un nouvel emprunt plus tard. Si vous échouez à renégocier un crédit avec votre banquier, vous avez une autre solution afin d’alléger les échéances de remboursement qui s’imposent à vous. Il vous faudra pour cela contacter un autre établissement financier pour procéder à votre rachat de crédits.

Cet établissement tiers, peut ainsi racheter votre prêt immobilier, dans l’optique toujours d’arranger au mieux votre situation financière. Il est néanmoins important de préciser que le rachat de crédits immobilier induit des coûts supplémentaires qu’il ne faut pas oublier.

Il s’agit entre autres des frais de transfert, des pénalités de remboursement anticipé pour le rachat du prêt initial, des frais de constitution de garanties comme le prêt hypothécaire ou encore le cautionnement mutuel.  Il est essentiel, pour que le rachat de crédit immobilier soit bénéfique, que la durée de crédit restant à rembourser soit supérieure à 10 ans, que l’écart entre les deux taux soit au moins équivalent à 1 point, et que le capital restant dû soit supérieur à 100.000 euros.

La baisse du taux d’intérêt se répercute ainsi sur la durée totale du prêt ou sur le montant des mensualités. Encore à ce niveau, le rachat de crédits immobilier ne permet pas d’inclure un « prêt travaux ». Ce procédé permet d’augmenter les marges de manœuvre afin d’obtenir plus aisément un crédit à la consommation supplémentaire et ceci, à des taux plus favorables.

Regroupement de crédits immobilier pour financer des travaux, est-ce possible ?

Le rachat de crédits immobilier ne peut directement aider à avoir une trésorerie pour le financement de vos travaux. Néanmoins, l’emprunteur peut se permettre d’intégrer le montant souhaité lors du rachat de crédits. Cependant, cette opération n’est pas sans conséquences. En tant qu’emprunteur, vous pouvez profiter de la baisse du taux de prêt pour obtenir une enveloppe aussitôt dédiée au financement des travaux extérieurs ou intérieurs, et non pas pour alléger vos échéances.

Les travaux peuvent s’opérer dans l’appartement que vous louez, votre propriété, dans votre résidence principale ou encore sur votre lieu de villégiature. Au demeurant, la renégociation d’un prêt immobilier sert, même si c’est indirectement, au financement des travaux d’habitat. Le souscripteur peut ainsi rééquilibrer sa situation et augmenter sa capacité d’emprunt.

Autres articles sur ce sujet :

Call Now Button