rachat-credit-conso-retraite

Vos revenus vont diminuer dès le passage à la retraite, c’est le moment de prévoir un rachat de crédit conso !

Voici clairement ce nous vous proposons pour votre rachat de crédits en deuxième rang hypothèque :

Nous souhaitons un contact par téléphone ou internet rapidement, pour bien comprendre vos souhaits et les détails de votre situation, même difficile.

Vous recevrez ensuite une recevabilité pour un rachat de crédit en deuxième rang (ou un refus) avec votre nouvelle mensualité tous frais compris dans l’heure, ainsi que login et mot de passe pour nous scanner facilement vos documents.

 •
Vous accepterez ou non de retourner l’offre de crédit que vous recevrez très rapidement (directement de la banque), nous l’aurons choisie ensemble comme étant la plus intéressante pour vous.

 • L’offre de crédit en main est valable entre 1 et 2 mois, à ce stade vous n’êtes pas engagé, vous avez la solution sous le coude, gratuitement, et en la retournant signée pour accord à la banque vos prêts seront immédiatement remboursés. Après ce délai l’offre sera automatiquement annulée, sans aucun frais.

Vous ne changez pas de banque. C’est la banque choisie qui remboursera vos crédits. Les mensualités seront prélevées sur votre compte habituel. Vos informations et justificatifs ne seront adressés qu’à nos banques partenaires (nous ne les vendons pas comme le font les « comparateurs »). Aucune somme d’argent ne passera par nous.

CONSEILS PRATIQUES POUR RACHAT CREDI RETRAITES ET SENIORS :
Durée maximum : 12 ans pour les locataires/ Même si rejets de prélèvements, retard d’impôts, dettes diverses,…
Durée maximum : 15 ans pour les propriétaires, sans hypothèque pour emprunter mieux.
Montant prêté : jusqu’à 100.000€ pour les locataires, 200.000€ sans hypothèque pour les propriétaires,  400.000€ avec une caution pour les propriétaires et au-delà avec une hypothèque en premier ou en deuxième rang.
Trésorerie : avec ou sans justificatif (suivant dossier)
 De 18 ans à 95 ans âge limite de fin de crédit.

Autres articles sur ce sujet :

Après de nombreuses années de travail acharné, il est normal que la retraite soit une période de repos continue. Seulement, cette période affecte logiquement les finances du fait de la diminution des revenus. Le pouvoir d’achat d’un retraité devient en effet moindre que du temps où il était un travailleur actif. Avec des crédits en cours, il fait face à des difficultés relatives aux remboursements de ceux-ci. Le rachat de crédits devient une alternative, mais comment un retraité peut l’obtenir ?

Quelle est l’utilité d’un rachat de crédit ?

Egalement appelé regroupement de crédits, restructuration de prêts ou même consolidation de dettes, le rachat de crédits est une solution destinée à des individus ou ménages confrontés à de grandes difficultés de remboursement de nombreuses dettes. C’est en effet une opération financière consistant à sortir un emprunteur d’une situation d’endettement excessif. Elle permet aussi de financer un projet d’acquisition en bénéficiant d’une trésorerie complémentaire.

En outre, cette solution financière est une belle option pour des travailleurs car elle leur offre la possibilité d’anticiper une baisse de revenus à l’approche de sa retraite. Ainsi, l’un des principaux objectifs du rachat de crédits est de permettre à l’emprunteur d’obtenir une diminution des coûts des mensualités qu’il doit rembourser pour s’acquitter de sa dette. Le débiteur se voit ainsi profiter d’un allongement de la durée d’amortissement de toutes ses dettes désormais regroupées en une seule. En outre, cette opération offre la capacité au débiteur de réaliser une trésorerie et de financer un achat.

Afin d’obtenir un rachat de crédit, l’emprunteur dispose du choix de contacter directement une banque ou un intermédiaire bancaire. La dernière solution est mieux envisageable puisque le premier impliquerait probablement que le débiteur obtienne une solution très limitée de la part de la banque. En se tournant par contre vers un mandataire de banque ou tout autre professionnel dans ce domaine, il obtiendra de meilleures offres et saura en tirer profit. En effet, un expert financier par exemple aiderait l’emprunteur à trouver les solutions les mieux adaptées à sa situation.

Quelques caractéristiques du rachat de crédits retraités

Dans une économie où les institutions financières bancaires préfèrent accorder un rachat de prêts à des personnes âgées de moins de 60 ans, les retraités se trouvent dans une situation délicate. En effet, puisqu’un regroupement de crédits entraîne un allongement de la durée de remboursement, les retraités du fait de leur âge avancé ne présentent pas le profil idéal pour bénéficier de ce type d’opération financière. Ainsi, chaque cas de rachat de crédit pour retraité fait l’objet d’une étude méticuleuse.

En dessous ou exactement à 65 ans, les spécialistes en regroupement de crédits considèrent que l’emprunteur peut souscrire à un rachat de crédits. En effet, il s’agit pour la banque d’une garantie financière du fait de la pension de retraite. La pension est en principe établie à l’avance via un barème et il est crucial que le souscripteur ne fasse pas l’objet de fichage par la banque de France. Si le demandeur a au-delà de 65 ans, l’accord de la banque pour le rachat de crédit dépend davantage de la qualité de son dossier. Déjà les conditions relatives au seuil d’éligibilité de la pension de retraite payée connaîtront une légère modification. Il faut rappeler que l’étude chaque dossier se fait individuellement afin que la banque puisse se décider convenablement en fonction des documents à sa disposition.

Avec les nombreuses contraintes administratives auxquelles elles font face, il est de plus en plus difficile pour les banques d’accorder une consolidation de dettes à des personnes d’un âge avancé. Elles rencontrent notamment des difficultés avec la constitution de dossiers de santé. Ainsi, un âge limite de 85 ans en fin de prêt est une condition obligatoire pour les emprunteurs. Afin de pallier à cette condition qui peut s’avérer être un grand handicap, il est conseillé au senior de souscrire à une assurance emprunteur.

Etant donné que ce type d’assurance n’offre que peu de garantie, ou pas du tout, il est préférable de recourir à une compagnie d’assurance ou à des délégations d’assurances en dehors de celle de la banque. Par ailleurs, une assurance-vie, un nantissement ou encore un capital spécial est idéal pour assurer un prêt de retraité.

Fonctionnement du regroupement de crédit pour retraités

La transition d’un travailleur actif à un retraité n’est pour la plupart du temps évidente surtout en ce qui concerne sa situation financière. En effet, ce dernier voit ses revenus revus à la baisse e s’étant pas pour autant apprêter à une telle disposition. Cet état de chose relève l’importance de veiller au bon équilibre de ses finances tout en réduisant les remboursements mensuels des crédits du retraité.

Le regroupement de crédits pour un sénior implique le dépôt d’une requête du rachat des crédits en cours auprès d’une banque assimilée dans le but d’obtenir une proposition relative à un rachat de tous les emprunts. Le senior obtiendra à cet effet un contrat notifiant de nouvelles conditions liées aux remboursements. Il s’agit en effet d’un taux unique et fixe, d’une durée modifiée généralement à la hausse et d’une mensualité quant à elle revue à la baisse. Le rachat de crédit pour retraité concerne aussi bien les retraités locataires que les retraités propriétaires.

Le choix d’une bonne assurance de rachat de crédits pour un retraité

Parmi les nombreux atouts que possède un senior, une assurance est l’élément décisif pour son dossier de demande de rachat de crédits. Ce qui est logique puisque les personnes âgées prennent davantage soin de leur santé ce qui affecte considérablement les tarifs des assureurs. Une étude judicieuse de plusieurs offres d’assurances est donc suggérée aux retraités pour le compte de leur requête de rachat de crédits.

Bien que facultative, l’assurance est souvent par la banque proposant le rachat de crédit. Toutefois l’emprunteur n’est pas tenu de solliciter la même compagnie d’assurance que celle de la banque, bien au contraire il est plutôt conseillé qu’il s’adresse à une autre compagnie. Le plus important est que l’assureur propose des garanties équivalentes à celles de la banque.

Call Now Button