Peut-on obtenir un rachat de crédit conso malgré un loyer impayé ?

  • Le Petit Poucet du Crédit »
  • Rachat de crédits
  • »
  • Peut-on obtenir un rachat de crédit conso malgré un loyer impayé ?

Cliquez ici pour
démarrer immédiatement
votre simulation

Trois petites choses à savoir pour réussir son rachat de crédits !

1) Un rachat de crédits est un moyen de fusionner en un seul crédit :

  • Vos crédits (voiture, travaux, crédits à la consommation...)
  • Votre prêt immobilier.
  • Vos dettes dans les magasins.

2) Les avantages d'un rachat de crédits sont multiples :

  • Vous diminuez la mensualité globale de vos crédits.
  • Vous payez une seule mensualité à un seul interlocuteur pour l'ensemble de vos prêts.
  • Vous pouvez demander une trésorerie complémentaire.

3) Les rachats crédits sont proposés par des banques spécialisées. Vous pouvez les contacter par l'intermédiaire d'un courtier qui :

  • Vous guidera dans les démarches.
  • Montera et présentera votre dossier de rachat de crédits.
  • Comparera les taux entre les banques pour trouver le plus bas.

A noter que si la mensualité diminue, la durée du crédit s'allonge, ce qui fait que le coût global du crédit est finalement plus important.

Voilà, vous savez tout ! Vous pouvez maintenant démarrer votre demande de rachat de crédit au meilleur taux :


Autres articles sur ce sujet :

Il arrive, en raison d’un changement de situation financière imprévu, qu’un locataire ne puisse plus faire face à ses dettes et emprunts. Progressivement, les factures s’accumulent sous son regard impuissant. Il envisage un emprunt, mais pendant qu’on y est, il a déjà un loyer impayé. Alors, il se demande s’il peut toujours obtenir un rachat de crédit conso dans des conditions aussi difficiles. Si vous avez la même préoccupation, nous y répondons dans ce billet de blog.

Rachat de crédit et loyer impayé : ce qu’il faut savoir

D’une façon générale, ce qui pousse les locataires dans le surendettement, c’est le changement de situation financière et l’accumulation de plusieurs mensualités. Si vos revenus ne parviennent plus à régler vos différentes factures et vos dettes, elles risquent de s’accumuler progressivement. Et si vous ne réagissez pas en temps réel, les conséquences peuvent ne plus être faciles à gérer.

En effet, avec beaucoup d’impayés, votre banque vous fera parvenir la notification de son rejet de plusieurs paiements, en prenant soin de vous préciser le risque que vous courrez d’être inscrit au Fichier des Incidents de remboursement de Crédit aux Particuliers (FICP).

La plupart du temps, votre banque vous inscrira sur ce fichier dès qu’elle remarquera que vous n’êtes pas parvenu à régler deux mensualités successives. Et si vous pensez que les conséquences d’une telle inscription sont lourdes, vous n’avez pas tort.

En fait, pendant la période du fichage, non seulement vous n’aurez pas la possibilité d’obtenir un découvert bancaire, mais vous ne pourrez pas non plus effectuer un paiement par chèque. Et cela durera 5 années, sous réserve de régularisation.

Pour cela, il faut à tout prix éviter d’être inscrit par votre banque au FICP. Dès que vous avez raté une mensualité, vous devez donc réfléchir à une solution dans les plus brefs délais. Si vous ne parvenez toujours pas à trouver un moyen pour éponger vos dettes, vous devrez envisager l’option la plus intelligente : le rachat de crédit à la consommation pour locataire.

Comment fonctionne le rachat de crédit conso ?

Considéré comme une opération bancaire à part entière, le rachat de crédit conso consiste en la substitution d’un ensemble de dettes, d’emprunts, de créanciers et de délais par une seule dette, un seul créancier et un seul délai. Ici, votre nouvel créancier est une banque ou un établissement de crédit.

Si vous comptez faire une demande de rachat de crédit conso, sachez que vous pourrez regrouper une grande palette de prêts. Vous pourrez regrouper les crédits à la consommation, les crédits renouvelables, vos factures impayées, vos dettes familiales, vos retards d’impôts, vos découverts bancaires, pour ne citer que ceux-là.

Mais la conclusion du contrat n’est possible que sous certaines conditions bien précises. Pour être éligible au rachat, le locataire doit être en mesure d’apporter la preuve qu’il :

  • a déjà atteint la majorité ;
  • est salarié depuis 12 mois en CDI ;
  • est salarié depuis 3 ans avec la preuve que ses revenus sont réguliers sur les trois années précédentes s’il est en CDD ou s’il exerce une profession libérale ;
  • est un retraité ;
  • n’a pas son nom inscrit au fichier des incidents de remboursement de crédit aux particuliers (FICP).

Loyer impayé et rachat de crédit : que retenir finalement ?

On voit clairement que l’une des conditions citées dans la section précédente dit clairement qu’un locataire inscrit au FICP ne peut être éligible au rachat de crédit conso.

Alors, si vous voulez savoir s’il est possible d’avoir un rachat de crédit conso malgré un loyer impayé, sachez que cela est bien possible, puisqu’un loyer impayé ne vous fait pas inscrire sur le FICP. Dès que vous être inscrit sur ce fichier, il vous sera très difficile de parvenir à faire racheter vos dettes par une banque ou un établissement de crédit.

Pour cela, dès que vos factures se mettent à s’empiler, vous devez prendre une décision dans les meilleurs délais. Vous devez lancer le rachat de crédit dès que vous remarquez, après incapacité de payer une première mensualité, que votre situation financière risque de ne pas vous permettre de régler la mensualité suivante. Vous éviterez ainsi d’être cité parmi les personnes fichées au FICP.

Quoi qu’il en soit, vous aurez aussi la possibilité de solliciter une cession sur salaire. En d’autres termes, vous convenez avec votre banque (ou l’établissement de crédit selon le cas) et avec votre employeur pour que ce dernier verse directement la mensualité du rachat de crédit à la banque (ou l’établissement de crédit) à la fin de chaque mois.

En l’absence d’hypothèque, cette mesure rassurera la banque quant à votre bonne volonté et quant à la sûreté de vos remboursements. Ainsi, si vous vous sentez prêt pour un prélèvement sur salaire, n’hésitez pas à faire cette proposition à la banque en négociant le rachat.

Les avantages d’un rachat de crédit conso

Le rachat de crédit conso vous offre de nombreux avantages. Si vous êtes locataire et avez l’obligation chaque mois de faire face à votre loyer, vos diverses factures, au remboursement de vos prêts, alors vous pouvez vous retrouver au bord du surendettement à un moment donné.

Avec le rachat de crédit conso, vous payez des mensualités moindres et il vous restera plus d’argent pour vivre à la fin de chaque mois. Mais ce n’est pas tout. Puisque la banque ou l’établissement de crédit a déjà pris en charge vos dettes en votre nom, celles-ci sont désormais mieux structurées et vous étranglent moins.

Après le rachat, vous n’aurez donc plus à traiter avec plusieurs créanciers, mais un seul, votre prêteur. Et ce dernier ne vous imposera qu’un seul délai plus long, ce qui vous laisse plus de temps et moins de stress à la fin du mois. En général, les rachats de crédits s’étendent sur une durée comprise entre 5 et 12 ans. Il faut toutefois faire remarquer que cette baisse du montant des mensualités et ce prolongement de durée s’accompagnent d’une hausse proportionnelle du coût global du rachat. Il est donc préférable d’opter pour des durées de remboursement réduites.


Le surendettement n'est pas une fatalité ! Le regroupement de crédits (crédit auto, prêt personnel, crédits en cours, plusieurs crédit...) est une solution efficace pour se sortir d'une situation financière difficile. Les frais de dossier sont généralement inclus dans les rachats de prêts. Démarrez rapidement votre simulation de rachat de crédit via notre comparateur et commencez rapidement la renégociation pour obtenir un nouveau crédit. Notez que si les mensualités sont plus petites, la durée du prêt est trallongé, au final le coût total (montant total) est supérieur à la somme des crédits.

logo cnil Credimedia

Vos informations ne seront utilisées que pour l'usage exclusif de Crédimedia, Mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance sous le n° ORIAS 08040514 (www.orias.fr). Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 4 Place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cédex 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site :
www.acpr.banque-france.fr.
« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager » « Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours suivant la signature de votre contrat pour renoncer à votre crédit. »

« La baisse de la mensualité entraîne l’allongement de la durée de remboursement. Elle doit s’apprécier par rapport à la durée restant à courir des prêts objets du regroupement.» Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.»

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en nous envoyant un mail à : confidentialite@credimedia.com

Le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous N° 1083712. A ce titre, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés").

Pour l'exercer, adressez-vous à :
CREDIMEDIA
Service Clients
235, avenue des Mouettes
06700 ST LAURENT DU VAR
reclamations@credimedia.com

Avis des utilisateurs sur Le Petit Poucet du Crédit Note moyenne : 9.3 sur 10 basés sur 389 avis certifiés.
389 utilisateurs ont rédigé un avis.
Informations et guides

Vous envoyez votre formulaire de demande de rachat de crédits

Informations et guides

Vous recevez une proposition gratuite et sans engagement

Informations et guides

Nous déposons votre dossier de demande en banque pour acceptation

Informations et guides

Vous signez votre crédit unique de substitution