plusieurs-rachats-credit-conso

Plusieurs rachat de crédits consécutifs, pourquoi pas ?

Le crédit à la consommation, aussi appelé crédit conso, constitue, avec le crédit immobilier, les formules de prêt les plus populaires chez les particuliers. Il est contracté, dans la majorité des cas, pour financer l’achat d’une voiture ou l’acquisition d’équipements domestiques (Appareils électroménagers, produits électroniques, meubles et accessoires de maison). Il peut également avoir d’autres usages, et sans que cela soit limitatif, servir aux travaux de rénovation de son habitat, au financement de ses études, ou bien, au paiement d’un voyage.

Et c’est justement, en raison que ce type de crédit a de nombreux usages, qu’il est désormais proposé par plusieurs organismes, voir via quelques clics sur le net. C’est alors que certains ménages se retrouvent avec plusieurs prêts à la fois et finissent dans certains cas, par trop s’endetter, pour ensuite les retructurer avec un rachat de crédits.

Economisez sur vos mensualités de crédits ! Qu’est-ce qu’un rachat de crédit et quelles sont ses avantages ?

Lorsqu’un un emprunteur dispose de plusieurs crédits, il court le risque de se retrouver dans une position financière inconfortable, voir en situation de surendettement. Une solution toute trouvée s’offre alors à lui, celle de se faire racheter ses crédits par un seul établissement financier.

Pour faire simple, le rachat de crédits consiste, pour une banque, à regrouper les différents prêts de son futur client pour n’en faire qu’un.

Grâce à cette opération, le débiteur n’aura plus qu’une seule mensualité à payer, auprès d’un unique organisme. De plus, si le taux d’intérêt de ce nouveau prêt est bien négocié, le coût global du crédit va baisser. L’autre avantage de ce type de prêt se rapporte au montant même de la mensualité qui va connaitre une diminution avec le rallongement de la durée de l’emprunt.

Au final, le débiteur sera moins endetté et pourra même se vanter de pouvoir améliorer sa trésorière ainsi que son pouvoir d’achat.

Et voilà que tout ceci parait prometteur me diriez-vous ! Mais alors est-il facile de se faire racheter ses crédits ?

Conditions d’obtention d’un rachat de crédits Eh bien, pas si vite, car pour être admissible à un rachat de crédits, il faudra, au préalable, s’assurer de quelques aspects. Certains d’entre-deux sont ceux même ayant été pris en considération lorsque les prêts ont été sollicités.

La situation du demandeur Eh oui, comme une impression de déjà-vu, mais voilà, quand il s’agit d’emprunter de l’argent, aucun prêteur ne voudra traiter avec une personne à risque ; encore plus lors lorsqu’il s’agit de racheter ses prêts. Pour que son dossier soit validé, il est important que le demandeur ait une situation professionnelle stable, en disposant de revenus réguliers et suffisants.

Les antécédents de crédit Il s’agit là d’un aspect déterminant pour la société qui examinera la demande.

Les banques prêtent-elles ? Elles auront à vérifier l’historique en matière de crédits du demandeur

Il est alors primordial que ce dernier ait été à jour dans ses remboursements mensuels.

Il est également important que le débiteur ait une parfaite connaissance de la liste de tous ses prêts ainsi que des montants des remboursements restants dues à leur titre.

Sans oublier que l’emprunteur ne doit pas être fichée et la Banque de France, ce qui compromettra à coup sûr, ses chances de voir sa demande acceptée.

La garantie du prêt Garantir son prêt à travers l’hypothèque d’un bien immobilier ou via la caution d’un tiers, reste aussi l’une des meilleures façons d’augmenter ses chances de bénéficier d’un rachat de crédits, notamment lorsque le montant global du reste à payer au titre des différents remboursements est conséquent.

Effectivement, si l’on est propriétaire d’un bien immobilier et qu’on est prêts à l’hypothéquer, les choses deviennent beaucoup plus simples pour les organismes financiers.

En tout état de cause, tous ces critères ainsi que d’autres peuvent être examiner par un spécialiste, un courtier en rachat de crédit, qui sera d’un apport bien précieux, notamment pour faire une simulation de crédit et voir combien de banques sont susceptibles d’accepter les dossiers de leurs clients.

Le rachat de crédit conso : jusqu’à quelle limite ?

Lorsqu’on a eu recours à un premier rachat de crédit, il peut être également possible de se diriger vers un second regroupement de prêts, et ce, pour diverses raisons. Nous pouvons en citer quelques-unes ci-après.

Lors du premier rachat de crédits, il est possible que toutes les dettes n’aient pas été reprises. Ce regroupement permettra alors de reprendre les dettes mises de côté.

La baisse des revenus de l’emprunteur peut aussi être la raison de ce deuxième « saut ». Une crise économique, un changement d’emploi, une maladie, et c’est la capacité de l’emprunteur à faire face à ses dépenses quotidiennes qui s’en trouve diminuée.

Le débiteur peut ressentir le besoin d’une trésorerie supplémentaire, suite à la survenance d’évènements dans sa vie, tels qu’un mariage, la naissance d’un enfant, la rénovation de sa maison, ou même un divorce.

Il y a aussi le fait que les offres en matière de reprises de crédits sont de plus en plus nombreuses. On est alors tentés de chercher à obtenir de meilleures conditions de prêt, dans le but d’améliorer davantage ses conditions de vie.

C’est alors que le rachat de crédit semble ne plus avoir de limites, à condition, toutefois, de veiller aux points suivants :

La nouvelle demande de regroupement de prêts doit être bien motivée

Il est parfois recommandé d’appuyer sa demande par une lettre expliquant les raisons ayant conduit à vouloir bénéficier d’un autre rachat de crédit. Les critères d’emprunt communément exigés par les préteurs soient toujours réunis. C’est ainsi, la solvabilité d’un emprunteur est requise en tout temps. Le nombre de crédits à la consommation accumulés ne soit pas exagéré. Il est préférable, en effet, que l’ensemble de vos prêts ne constitue pas un chiffre démesuré. Le dernier taux d’endettement en date ne doit pas être trop élevé. Votre pourcentage d’endettement doit rester raisonnable pour espérer voir sa demande connaitre une suite favorable. Le dernier rachat effectué doit avoir une certaine durée, laquelle est variable d’une banque à une autre.

Il faut donc temporiser avant de faire les démarches afférentes à une nouvelle demande.

Enfin, pouvoir présenter une garantie demeure un point crucial pour un énième rachat de crédit.

Autres articles sur ce sujet :

Call Now Button