Comment avoir le meilleur taux pour un prêt hypothécaire ?

  • Le Petit Poucet du Crédit »
  • Rachat de crédits
  • »
  • Comment avoir le meilleur taux pour un prêt hypothécaire ?

RACHAT CREDIT : SIMULATION GRATUITE,
PROPOSITION DANS L'HEURE, SANS ENGAGEMENT. FORMULAIRE SECURISE.

Trois petites choses à savoir pour réussir son rachat de crédits !

1) Un rachat de crédits est un moyen de fusionner en un seul crédit :

  • Vos crédits (voiture, travaux, crédits à la consommation...)
  • Votre prêt immobilier.
  • Vos dettes dans les magasins et chez les commerçants.

2) Les avantages d'un rachat de crédits sont multiples :

  • Vous diminuez la mensualité globale de vos crédits.
  • Vous payez une seule mensualité à un seul interlocuteur pour l'ensemble de vos prêts.
  • Vous pouvez demander une trésorerie complémentaire.

3) Les rachats crédits sont proposés par des banques spécialisées. Vous pouvez les contacter par l'intermédiaire d'un courtier qui :

  • Vous guidera dans les démarches.
  • Montera et présentera votre dossier de rachat de crédits.
  • Comparera les taux entre les banques pour trouver le plus bas.

A noter que si la mensualité diminue, la durée du crédit s'allonge, ce qui fait que le coût global du crédit est finalement plus important.

Voilà, vous savez tout ! Vous pouvez maintenant démarrer votre demande de rachat de crédit au meilleur taux :

RACHAT CREDIT : SIMULATION GRATUITE,
PROPOSITION DANS L'HEURE, SANS ENGAGEMENT. FORMULAIRE SECURISE.

Autres articles sur ce sujet :

Mettre en hypothèque un bien immeuble permet de bénéficier de liquidité pouvant servir à couvrir d'autres dépenses. C’est une solution envisagée par les propriétaires d'un logement lorsqu'ils éprouvent une difficulté financière pour la mise en marche d'un autre projet. Cette option cependant présente un grand inconvénient qui est la saisie des biens. Pour en arriver là, les propriétaires éprouveraient des difficultés pour s'acquitter de leurs mensualités. Ces difficultés sont fondamentalement dues à des taux d’intérêt élevés. Afin d’éviter une telle situation, il faut donc savoir comment bénéficier des meilleurs taux.

Qu’est- ce qu'un prêt hypothécaire ?

Un prêt hypothécaire est défini comme un crédit octroyé par une institution financière à un emprunteur à condition que ce dernier mette en garantie son bien immeuble. De ce fait, l'immeuble représente la condition pour l'accès au prêt. Il s'agit donc d'un droit accordé à l'organisme financier de disposer du bien en cas de non-paiement des mensualités en conformité aux clauses du contrat.

Le prêt hypothécaire n'est pas à confondre avec le PPD (privilège de prêteur de deniers) qui est un acte similaire. Toutefois, la différence majeure se trouve dans le champ d’action de ce dernier, le PPD ne s'applique qu'aux logements existants. La condition pour bénéficier de ce prêt est que la valeur du bien mis en hypothèque puisse couvrir le montant du prêt. L'hypothèque dans le cas où elle tourne mal peut avoir des conséquences négatives.

Les conséquences qui découlent d'une hypothèque

Comme cela a été dit plus tôt, la première conséquence résultant du non-paiement des mensualités de son crédit immobilier est la saisie du bien. Ainsi, l'organisme prêteur peut le mettre en vente et se payer le montant qu'elle a prêté. Avant d'en arriver à ce point, certains préfèrent anticiper, en vendant eux-mêmes le bien. Le capital issu de la vente sert à lever l'hypothèque en s'acquittant du montant restant dû.

Il faut toutefois garder à l'esprit que la main levée d'une hypothèque fait intervenir des frais supplémentaires, dont les émoluments du notaire. L'inscription au bureau des hypothèques est une étape obligatoire dans le processus de prêt.

Les conséquences sont partagées entre le débiteur et le créancier. Au niveau du débiteur on observe :

  • La perte d'investissement issue de la revente du bien en plus du paiement de la dette initiale ;
  • Les frais d'hypothèque sont à la charge du débiteur ;
  • Dans le cas d'une hypothèque rechargeable, cela peut poser un risque d’endettement ;
  • La possibilité de perdre le bien, surtout dans le cas d'un domicile familial, peut s’avérer lourde de conséquences.

Du côté du créancier, on observe également quelques conséquences. L’hypothèque donne au créancier deux types de droits à savoir : le droit de préférence et le droit de suite. Le premier stipule qu'il est la priorité en matière de remboursement et le second droit implique qu'il peut continuer d'exercer son droit même en cas de changement de propriétaire. Néanmoins, le créancier hypothécaire, même s'il est protégé, ne l'est pas autant que le créancier gagiste.

Comment obtenir le meilleur taux pour un prêt hypothécaire ?

Il est à noter que les taux liés à l'immobilier n'ont jamais atteint un niveau aussi bas en 2015. Malgré ce qu'on pourrait croire, il existe des moyens pour obtenir des taux encore plus bas auprès de sa banque. Ainsi, les taux les plus bas du marché s'obtiennent en appliquant certains conseils pratiques. Le premier d’entre eux est de faire appel à un spécialiste (courtier en crédit), car il est assez outillé pour dénicher les crédits aux meilleurs taux. Chaque dossier étant composé de taux fixes et de taux variables, il est capital pour l'emprunteur d'en mesurer la teneur.

Comme second conseil, il faut opter pour un apport personnel. Ce dernier représente un véritable atout vis-à-vis des institutions financières. Il s’agit là de la meilleure carte à jouer pour le client. Alors, il doit être conséquent afin de donner du poids aux arguments évoqués.

L’idéal serait qu'il puisse couvrir les droits de mutation et de garantie. Ceci aura pour avantage de diminuer le taux d'endettement et la durée de remboursement. Face à de tels arguments, la banque est souvent tentée d'accorder le montant demandé. L’emprunteur se retrouve donc en meilleure posture pour négocier son crédit à la différence d'une personne qui instruit son dossier sans un apport personnel.

Le troisième conseil est porté sur la situation professionnelle du demandeur. Il faut s'assurer de la parfaite santé financière de ce dernier. Dans le cas où l'emprunteur dispose d'un CDD ou d'un CDI la situation se penchera en sa faveur. Ainsi, un jeune actif avec une carrière prometteuse aura plus de chance d'obtenir ce prêt qu'une personne âgée proche de la retraite.

Les banques portent désormais une attention particulière à la bonne tenue des comptes du débiteur. Un relevé exempt de découvert bancaire sur une période d'au moins trois mois et la non-accumulation de frais consécutifs aux commissions d'intervention sont à présenter. De plus, il faut s'acquitter de tous ses crédits en cours qui pourraient réduire la capacité d'endettement.

Un autre conseil préconise de changer de banque. En raison de l'environnement des banques, elles se livrent à une concurrence accrue dans le but d'obtenir de nouveaux clients. Il est donc plus facile d’obtenir une meilleure offre ; autrement dit, un taux plus bas que celui de la banque actuelle. Ceci n'est pas valable dans le cas où l'emprunteur est considéré comme un bon client de sa banque. En effet, dans ce cas elle ne voudra pas le perdre et fera une meilleure proposition.

Il existe aussi des solutions de prêt à taux zéro. Évidemment, il faut vérifier si l'on est éligible à cette offre, ce qui permettra de bénéficier gratuitement d'une partie du montant désiré.

Le taux de prêt hypothécaire subit parfois des variations. Celles-ci sont causées par l’état du marché sur la durée totale du prêt. Les banques et les courtiers en crédit se basent sur des taux fixés entre elles. Ils ajoutent à ceux-ci une marge en fonction de la durée du prêt, la capacité de remboursement, ainsi que le capital versé. Contrairement au taux fixe, le taux variable est moins conséquent.


Le surendettement n'est pas une fatalité ! Le regroupement de crédits (crédit auto, prêt personnel, crédits en cours, plusieurs crédit...) est une solution efficace pour se sortir d'une situation financière difficile. Les frais de dossier sont généralement inclus dans les rachats de prêts. Démarrez rapidement votre simulation de rachat de crédit via notre comparateur et commencez rapidement la renégociation pour obtenir un nouveau crédit. Notez que si les mensualités sont plus petites, la durée du prêt est trallongé, au final le coût total (montant total) est supérieur à la somme des crédits.

logo cnil Credimedia

Vos informations ne seront utilisées que pour l'usage exclusif de Crédimedia, Mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance sous le n° ORIAS 08040514 (www.orias.fr). Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 4 Place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cédex 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site :
www.acpr.banque-france.fr.
« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager » « Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours suivant la signature de votre contrat pour renoncer à votre crédit. »

« La baisse de la mensualité entraîne l’allongement de la durée de remboursement. Elle doit s’apprécier par rapport à la durée restant à courir des prêts objets du regroupement.» Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.»

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en nous envoyant un mail à : confidentialite@credimedia.com

Le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous N° 1083712. A ce titre, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés").

Pour l'exercer, adressez-vous à :
CREDIMEDIA
Service Clients
235, avenue des Mouettes
06700 ST LAURENT DU VAR
reclamations@credimedia.com

Avis des utilisateurs sur Le Petit Poucet du Crédit Note moyenne : 9.3 sur 10 basés sur 389 avis vérifiés.
Informations et guides

Vous envoyez votre formulaire de demande de rachat de crédits

Informations et guides

Vous recevez une proposition gratuite et sans engagement

Informations et guides

Nous déposons votre dossier de demande en banque pour acceptation

Informations et guides

Vous signez votre crédit unique de substitution