Quelle est la durée maximale d'un rachat de crédit hypothécaire ? Tél : 04.92.270.270

  • Le Petit Poucet du Crédit »
  • Rachat de crédits
  • »
  • Quelle est la durée maximale d'un rachat de crédit hypothécaire ? Tél : 04.92.270.270

RACHAT CREDIT : SIMULATION GRATUITE,
PROPOSITION DANS L'HEURE, SANS ENGAGEMENT. FORMULAIRE SECURISE.

Trois petites choses à savoir pour réussir son rachat de crédits !

1) Un rachat de crédits est un moyen de fusionner en un seul crédit :

  • Vos crédits (voiture, travaux, crédits à la consommation...)
  • Votre prêt immobilier.
  • Vos dettes dans les magasins et chez les commerçants.

2) Les avantages d'un rachat de crédits sont multiples :

  • Vous diminuez la mensualité globale de vos crédits.
  • Vous payez une seule mensualité à un seul interlocuteur pour l'ensemble de vos prêts.
  • Vous pouvez demander une trésorerie complémentaire.

3) Les rachats crédits sont proposés par des banques spécialisées. Vous pouvez les contacter par l'intermédiaire d'un courtier qui :

  • Vous guidera dans les démarches.
  • Montera et présentera votre dossier de rachat de crédits.
  • Comparera les taux entre les banques pour trouver le plus bas.

A noter que si la mensualité diminue, la durée du crédit s'allonge, ce qui fait que le coût global du crédit est finalement plus important.

Voilà, vous savez tout ! Vous pouvez maintenant démarrer votre demande de rachat de crédit au meilleur taux :

RACHAT CREDIT : SIMULATION GRATUITE,
PROPOSITION DANS L'HEURE, SANS ENGAGEMENT. FORMULAIRE SECURISE.

Autres articles sur ce sujet :

Pour la réalisation d’un projet, il faut nécessairement établir un budget en bonne et due forme et réaliser les études de faisabilité. Ainsi, même à la phase préparatoire, le projet, quel qu’il soit, peut se révéler parfois très coûteux. L’on n’a pas toujours à sa disposition les fonds nécessaires, et l’on a besoin d’avoir un financement. Il peut s'agir d'un crédit immobilier pour l'achat d'un bien, d'un crédit à la consommation ou d'un prêt personnel. Si vous avez déjà contracté un prêt immobilier ou tout simplement si vous êtes propriétaire d'un ou plusieurs biens immobiliers, sachez qu'il existe le système de rachat de crédit hypothécaire qui se trouve être d’une réelle aide pour les propriétaires qui ont des difficultés financières. Ceci dit, la procédure répond à des règles propres à elle et comporte quelques risques à ne surtout pas négliger.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit hypothécaire ?

Le rachat de crédit hypothécaire est une branche du regroupement de prêt classique qui concerne prioritairement et même uniquement les propriétaires. L’opération est très fréquente en France et consiste, pour les banques ou les organismes de rachat de crédit, à racheter plusieurs crédits contractés par le propriétaire en tenant comme garantie un bien immobilier de celui-ci. Ainsi, le propriétaire a un délai beaucoup plus long pour procéder au remboursement de sa dette en contrepartie de l'augmentation du coût total du crédit, le propriétaire qui acceptera d'hypothéquer ses biens pourra bénéficier de mensualités plus faicles et donc plus faciles à rembourser.

Notons que le rachat de crédit hypothécaire peut concerner aussi bien les prêts immobiliers que l’ensemble des prêts à consommation. Le principe est que le bien immobilier du propriétaire qui tient lieu de garantie ait une valeur supérieure au montant du rachat. Ce nouveau crédit peut se faire à taux fixe ou à taux variable. Il est également possible de demander une trésorerie supplémentaire. Le rachat de crédit hypothécaire permet de disposer de liquidités sans avoir à justifier de l'utilisation des fonds. L'établissement prêteur est rassuré puisqu'il dispose du bien immobilier pour garantir le remboursement du prêt.

Il n’y a que de cette façon que l’opération a une chance de réussir. En effet, le bien mis en hypothèque constitue le dernier rempart pour l’établissement de crédit en cas d’insolvabilité du propriétaire.

Quels sont les risques liés au rachat de crédit hypothécaire ?

Au-delà du fait que la mise de son bien immobilier en garantie soit un facteur déterminant pour l’aboutissement de la procédure, il ne faut surtout pas perdre de vue les risques liés à cette opération. À cet égard, le risque le plus important est la perte de son immeuble en cas de non-remboursement de la dette.

En réalité, lorsque l’emprunteur bénéficie du rachat de crédit hypothécaire, il se voit soumis à des règles de remboursement qui impliquent, dans la majorité des cas, un paiement mensuel. La banque ou l’organisme financier avec lequel le propriétaire a conclu le contrat peut alors, et ce, en toute légalité, vendre le bien immobilier pour être remboursé, au cas où le propriétaire ne s’acquitterait pas de ses mensualités.

Toujours est-il, quand même, que cela ne soit pas systématique, car la banque ou l’organisme de rachat de crédit a recours à des moyens de recouvrement amiables avant de devoir passer à la vente du bien immobilier.

Concrètement, des moyens administratifs pacifiques sont mis en œuvre pour amener le propriétaire à se régulariser dans les plus brefs délais. Ce n’est alors que quand l’établissement financier se rend compte de la mauvaise foi du propriétaire ou de son insolvabilité complète que le bien hypothéqué est vendu.

Tout ceci montre combien il faut être sûr de pouvoir rembourser son emprunt avant de décider de contracter un rachat de crédit hypothécaire. D’autant plus que le bien immobilier qui fait l’objet de l’hypothèque a une valeur supérieure à celle de l’emprunt en question.

Par ailleurs, il faut savoir que le rachat de crédit hypothécaire présente aussi des conditions en rapport avec la durée maximale sur laquelle peut s’échelonner le remboursement.

Les conditions liées à l’acceptation du rachat de crédit hypothécaire et au délai de remboursement

En réalité, le rachat de crédit hypothécaire répond à deux principales conditions. On a la condition de faisabilité et la condition d’éligibilité.

La condition de faisabilité consiste, pour la banque ou l’organisme de rachat de crédit hypothécaire, à vérifier techniquement si l’opération est réalisable. Plus clairement, il s’agit, ici, de voir si le dossier est acceptable ou si l’emprunteur présente les raisons, documents, et garanties valables pour pouvoir bénéficier du rachat de crédit hypothécaire. Ainsi, l'établissement prêteur tiendra compte du taux d'endettement de l'emprunteur et de sa capacité de remboursement.

Par contre, la condition d’éligibilité consiste à s’assurer du fait que l’emprunteur remplisse, entre autres, les règles juridiques de capacité. De même, elle consiste à voir s’il est réellement capable de rembourser son emprunt.

Par ailleurs, même si les banques et organismes de rachat de crédit ont toute autonomie en ce qui concerne l’étude des dossiers des emprunteurs, ils se trouvent, quand même, dans un environnement juridique qui encadre leurs possibilités. C’est le cas de la condition qui a rapport avec le délai maximum de remboursement. Le choix est laissé aux entités en question, mais ils ont toutefois une limite que leur impose la loi.

La durée maximale du rachat de crédit hypothécaire

Pour ce qui est du rachat de crédit hypothécaire, il faut noter que la durée qui est retenue est souvent fonction des besoins de l’emprunteur et de ses capacités de remboursement. En plus simple, il faut que la durée du rachat de crédit hypothécaire soit en convenance avec la situation de chaque emprunteur. Il est possible de faire une simulation en ligne, c'est gratuit et sans engagement. D'autre part, il peut être intéressant de faire appel à un courtier qui saura renégocier au mieux votre restructuration selon votre situation financière.

Cela se matérialise de telle sorte que le souscripteur du regroupement de prêts puisse d’abord être capable de payer ses mensualités chaque mois. Ensuite, il faut que tout ceci soit établi en connaissance des moyens de l’emprunteur pour lui permettre d’honorer ses engagements, et en même temps de subsister avec le minimum nécessaire.

Toutefois, comme précédemment annoncé, quelle que soit la volonté de l’organisme de rachat de crédit, les divers ajustements liés à la durée maximale du rachat de crédit hypothécaire sont encadrés par la loi qui impose deux conditions.

La première étant que la durée maximale du rachat est expressément fixée à 30 ans. Cependant, certains organismes financiers peuvent accorder un délai de 35 ans. Ainsi, l’emprunteur peut obtenir n’importe quelle durée de remboursement fixée de commun accord avec sa banque, tant qu’elle n’excède pas la durée maximale du rachat de crédit hypothécaire.

La deuxième et dernière condition est l’âge limite de l’emprunteur à la fin du rachat de crédit hypothécaire. En effet, en matière de rachat de crédit hypothécaire, le propriétaire doit finir de rembourser sa dette avant l’âge limite de 95 ans. Ce qui fait que l’emprunteur et l’établissement de crédit doivent convenir d’une durée de remboursement qui tienne aussi compte de cela.


Le surendettement n'est pas une fatalité ! Le regroupement de crédits (crédit auto, prêt personnel, crédits en cours, plusieurs crédit...) est une solution efficace pour se sortir d'une situation financière difficile. Les frais de dossier sont généralement inclus dans les rachats de prêts. Démarrez rapidement votre simulation de rachat de crédit via notre comparateur et commencez rapidement la renégociation pour obtenir un nouveau crédit. Notez que si les mensualités sont plus petites, la durée du prêt est trallongé, au final le coût total (montant total) est supérieur à la somme des crédits.

logo cnil Credimedia

Vos informations ne seront utilisées que pour l'usage exclusif de Crédimedia, Mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance sous le n° ORIAS 08040514 (www.orias.fr). Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 4 Place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cédex 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site :
www.acpr.banque-france.fr.
« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager » « Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours suivant la signature de votre contrat pour renoncer à votre crédit. »

« La baisse de la mensualité entraîne l’allongement de la durée de remboursement. Elle doit s’apprécier par rapport à la durée restant à courir des prêts objets du regroupement.» Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.»

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en nous envoyant un mail à : confidentialite@credimedia.com

Le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous N° 1083712. A ce titre, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés").

Pour l'exercer, adressez-vous à :
CREDIMEDIA
Service Clients
235, avenue des Mouettes
06700 ST LAURENT DU VAR
reclamations@credimedia.com

Avis des utilisateurs sur Le Petit Poucet du Crédit Note moyenne : 9.3 sur 10 basés sur 389 avis vérifiés.
Informations et guides

Vous envoyez votre formulaire de demande de rachat de crédits

Informations et guides

Vous recevez une proposition gratuite et sans engagement

Informations et guides

Nous déposons votre dossier de demande en banque pour acceptation

Informations et guides

Vous signez votre crédit unique de substitution