Faire une demande de rachat de crédit hypothécaire suite à un divorce. Tél : 04.92.270.270

  • Le Petit Poucet du Crédit »
  • Rachat de crédits
  • »
  • Faire une demande de rachat de crédit hypothécaire suite à un divorce. Tél : 04.92.270.270

RACHAT CREDIT : SIMULATION GRATUITE,
PROPOSITION DANS L'HEURE, SANS ENGAGEMENT. FORMULAIRE SECURISE.

Trois petites choses à savoir pour réussir son rachat de crédits !

1) Un rachat de crédits est un moyen de fusionner en un seul crédit :

  • Vos crédits (voiture, travaux, crédits à la consommation...)
  • Votre prêt immobilier.
  • Vos dettes dans les magasins et chez les commerçants.

2) Les avantages d'un rachat de crédits sont multiples :

  • Vous diminuez la mensualité globale de vos crédits.
  • Vous payez une seule mensualité à un seul interlocuteur pour l'ensemble de vos prêts.
  • Vous pouvez demander une trésorerie complémentaire.

3) Les rachats crédits sont proposés par des banques spécialisées. Vous pouvez les contacter par l'intermédiaire d'un courtier qui :

  • Vous guidera dans les démarches.
  • Montera et présentera votre dossier de rachat de crédits.
  • Comparera les taux entre les banques pour trouver le plus bas.

A noter que si la mensualité diminue, la durée du crédit s'allonge, ce qui fait que le coût global du crédit est finalement plus important.

Voilà, vous savez tout ! Vous pouvez maintenant démarrer votre demande de rachat de crédit au meilleur taux :

RACHAT CREDIT : SIMULATION GRATUITE,
PROPOSITION DANS L'HEURE, SANS ENGAGEMENT. FORMULAIRE SECURISE.

Autres articles sur ce sujet :

Le divorce est une séparation souvent très difficile à vivre, surtout quand il n’est pas prévu. Non seulement les concernés peuvent être traumatisés, mais cette décision apporte également de nombreux changements à leur situation personnelle. De ce fait, il peut leur paraître nécessaire de faire une demande de rachat de crédit hypothécaire. Déjà que cette solution de financement n’est normalement pas facile à obtenir, qu’en est-il alors d’un particulier dont le profil à subi quelques modifications ? Afin de répondre à cette préoccupation, découvrez tout ce qu’il faut savoir pour adresser une demande de regroupement de crédit après un divorce.

Le rachat de crédit hypothécaire suite à un divorce : une procédure qui peut paraître compliquée

Le rachat de crédit hypothécaire proprement parlant est déjà une solution qui peut paraître compliquée si on ne sait pas s’y prendre. Étant une opération de regroupement de l’ensemble des dettes d'un emprunteur dont fait partie en général un prêt immobilier à rembourser auquel est parfois ajouté un crédit à la consommation pour financer des projets, cela exige le respect de plusieurs étapes pour y arriver.

Tout d’abord, on peut noter la recherche de l’établissement idéal susceptible de répondre favorablement à votre demande de rachat de crédit immobilier. En effet, il faut préciser que toutes les banques n’adhèrent pas à cette idée de restructuration de dettes.

Elles considèrent cela comme une opération risquée : si les mensualités à rembourser sont moins élevées, la durée du longueur étant allongée cela implique au final une augmentation du montant total du crédit. Or des personnes après un divorce se retrouvent malheureusement souvent en situation de précarité et paradoxalement c'est aussi pourquoi elles ont besoin qu'un prêteur accepte de leur faire confiance. Néanmoins pour qu'un établissement bancaire spécialisé dans le regroupement de prêt autorise ce type de financement, il faudra que le débiteur présente vraiment un profil convaincant.

Outre le problème de recherche de l’établissement de prêt, il y a aussi celui de la composition du dossier. C’est d’ailleurs la première difficulté que l’on rencontre lors d’un rachat de crédit hypothécaire. Constitué un profil que les banques pourront facilement accepter et qui serait moins risqué à leurs yeux, tel est le principal objectif. Cela demande alors un savoir-faire et une certaine connaissance pour y arriver.

Vous comprenez donc qu’une demande de rachat de crédit hypothécaire ne peut aboutir sans un profil convaincant. C’est pour cette raison que ce regroupement peut parfois s’avérer compliquer pour un particulier divorcé, c'est pourquoi faire appel à un courtier pour négocier le regroupement de crédits est souvent une bonne idée. En effet celui-ci est un spécialiste pour négocier des crédits en cours.

Comme nous l'évoquions, une séparation peut avoir de sérieux impacts sur le profil de l’emprunteur. S’il est divorcé, il aura assez de dépense en sa charge, puisqu’il ne pourra plus bénéficier de l’aide de son conjoint.

De ce fait, son pouvoir d’achat va relativement diminuer, ce qui annoncera ainsi le début d’un déséquilibre financier. Le niveau de vie de ce particulier divorcé commencera par baisser automatiquement.

Alors, compte tenu de tous ces changements, il est clair que l’obtention d’un rachat de crédit ne sera pas facile pour ce type d’emprunteur. Néanmoins, il peut y souscrire s’il connaît les différentes alternatives qui s’offrent à lui.

Mariage sous la communauté de biens : comment faire son rachat de crédit hypothécaire en cas de divorce ?

S’il est précisé qu’un individu divorcé peut bénéficier d’un regroupement de dettes, il faut aussi spécifier que cela se fera selon différents cas. Ainsi, la rigueur que les banques emploieront dépendra du type de mariage qu’il a eu à faire.

La première forme d’union que l’on distingue à cet effet est le mariage sous la communauté de biens. Dans ce cas, tous les biens qu’ils ont à leur actif leur reviennent de droit. Cela dit, les deux conjoints bénéficient de la moitié de la valeur de l’objet en question.

Lors du partage, chaque partie se contentera donc d’empocher la moitié de la valeur du bien. Cependant, les choses iront autrement s’il est question d’un objet indivisible. Dans ce cas, l’une des deux parties devra racheter la part de son conjoint afin d’obtenir la propriété de l’immeuble. On désigne généralement cette opération sous le nom de rachat de soulte.

À présent, lorsque vous souhaitez faire un regroupement de crédit à la suite d’un divorce dans le cadre de la communauté de biens, vous vous devez de vous rassurer sur le partage. En effet, cet aspect est aussi l’un des points que les banques contrôlent avant de donner leur accord pour une restructuration de prêts.

Ainsi, lorsque vous adressez une demande de rachat, la banque va d’abord vérifier que le partage a été bien fait. Ce faisant, elle pourra connaître ce qui vous appartient réellement afin d’évaluer les risques.

Si elle a désormais une idée de votre part réelle, elle procèdera ensuite au scoring de la dette. C’est une opération qui permet aux organismes de prêts d’évaluer la qualité d’une demande de rachat. À la suite de ce contrôle, la banque pourra donc vous donner son accord ou pas à propos de votre requête.

Mariage sous la séparation de biens : que faire pour obtenir un rachat de crédit hypothécaire en cas de divorce ?

La séparation de pouvoir est la deuxième forme de mariage que l’on distingue. Dans ce type d’union, les deux partis décident de garder leur actif chacun de son côté.

D’ailleurs, un divorce issu d’un mariage sous la séparation de biens n’est pas difficile à gérer. Puisque chaque partie connaît ce qu’elle a acquis, il suffit que chacun prenne sa part pour que le problème soit résolu.

Plus besoin de se lancer dans des partages interminables qui peuvent même se solder par des conflits entre les deux parties. Néanmoins, il y a un problème qui peut se poser.

Il peut arriver qu’il soit difficile de déterminer le propriétaire d’un bien précis entre les deux parties. À cet instant, le partage de la valeur du bien peut encore intervenir. Les deux conjoints vont alors diviser le prix par deux pour que chacun puisse entrer en possession de la moitié.

Cependant, il faut préciser que c’est une solution immédiate qui ne s’applique qu’aux biens qui présentent une faible valeur. Si cet objet ne signifie plus grande chose pour les deux conjoints, ils peuvent aussi prendre par cette alternative pour résoudre le problème.

Toutefois, ce type de partage ne compromet, en aucun cas, l’une des parties qui souhaite adresser une requête de rachat de crédit. En effet, la séparation de biens stipule que chaque partie est détenteur de son actif.

De ce fait, le patrimoine de l’un est indépendant de celui de l’autre. Dans ce cas, l’emprunteur divorcé ne rencontrera aucun problème lors du regroupement de ses dettes.

Bien vraie, la banque tiendra compte de son actif, mais pas après avoir vérifié si le départage a été un succès. D’ailleurs, en séparation de biens, il peut arriver qu’il n’y ait même pas de partage. Pourvu que les parties puissent déterminer le propriétaire de chaque bien, et le problème ne se pose plus.


Le surendettement n'est pas une fatalité ! Le regroupement de crédits (crédit auto, prêt personnel, crédits en cours, plusieurs crédit...) est une solution efficace pour se sortir d'une situation financière difficile. Les frais de dossier sont généralement inclus dans les rachats de prêts. Démarrez rapidement votre simulation de rachat de crédit via notre comparateur et commencez rapidement la renégociation pour obtenir un nouveau crédit. Notez que si les mensualités sont plus petites, la durée du prêt est trallongé, au final le coût total (montant total) est supérieur à la somme des crédits.

logo cnil Credimedia

Vos informations ne seront utilisées que pour l'usage exclusif de Crédimedia, Mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance sous le n° ORIAS 08040514 (www.orias.fr). Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 4 Place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cédex 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site :
www.acpr.banque-france.fr.
« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager » « Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours suivant la signature de votre contrat pour renoncer à votre crédit. »

« La baisse de la mensualité entraîne l’allongement de la durée de remboursement. Elle doit s’apprécier par rapport à la durée restant à courir des prêts objets du regroupement.» Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.»

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en nous envoyant un mail à : confidentialite@credimedia.com

Le présent site a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous N° 1083712. A ce titre, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés").

Pour l'exercer, adressez-vous à :
CREDIMEDIA
Service Clients
235, avenue des Mouettes
06700 ST LAURENT DU VAR
reclamations@credimedia.com

Avis des utilisateurs sur Le Petit Poucet du Crédit Note moyenne : 9.3 sur 10 basés sur 389 avis vérifiés.
Informations et guides

Vous envoyez votre formulaire de demande de rachat de crédits

Informations et guides

Vous recevez une proposition gratuite et sans engagement

Informations et guides

Nous déposons votre dossier de demande en banque pour acceptation

Informations et guides

Vous signez votre crédit unique de substitution